Va à l'index

Italiano
English

Index du Site


JUILLET 2002: le numéro 181 de ICARE, revue de l'aviation française, est entièrement dédié à Mario Calderara ! (détails). Hélas, cette page est moins complète des versions italienne et anglaise du site; il est cependant notre intention de l’enrichir au plus tôt avec de nombreuses informations (en particulier, sur Mario Calderara et ses rapports avec les Pionniers Français et la France en général) 23-01-2003

Mario Calderara (1879-1944)

Mario Calderara naquit à Vérone le 10 octobre 1879. Son père Marco (1847-1928 ) était un officier de carrière de l'armée italienne qui avait atteint le grade de général de brigade dans le corps des Alpins. Sa mère, Eleonora Tantini, mourut à cinquante ans, quand Mario avait 21 ans.

En 1905, Calderara, qui avait déjà effectué des expériences primitives de vol plané, écrivit aux frères Wilbur et Orville Wright à Dayton Ohio, après avoir lu dans les journaux que leurs tentatives de vol à moteur avaient été couronnées de succès (un rapport documenté sur leurs vols n'avait paru qu'en 1905). Il leur demanda des détails techniques sur leur appareil et fut agréablement surpris quand il reçut une réponse satisfaisante des deux frères ainsi que de F.C.Bishop, président de l'Aéroclub des Etats Unis. Cette correspondence avec les Wright continua dans les années suivantes et constitua la base d'une amitié qui dura toute sa vie.

En 1908, le pilote Léon Delagrange vint à Rome pour proposer l'exécution de vols démonstratifs avec un aéroplane construit par Gabriel Voisin. Le constructeur était avec lui, et Calderara lui demanda si il aurait eu la possibilité de l'employer pour quelques mois dans son atelier près de Paris. Voisin avait été frappé par l'intelligence et les idées d'avant-garde du jeune officier italien: il accepta sur le champ, et Calderara présenta une demande au Ministère pour la concession d'un congé de six mois sans salaire. En juillet 1908 il se rendit à Issy Les Moulineaux où se trouvait l'usine des frères Voisin et fut embauché comme dessinateur et élaborateur de projets.

Sa collaboration avec Gabriel Voisin fut très fructueuse et ils étudièrent ensemble des profils d'aile qui permettaient une meilleure pénétration dans l'air. Calderara collabora aussi avec Ambroise Goupy.

...bientôt: Goupy II - W.Wright en France...
Les aéroplanes Wright et les aéroplanes Français


Les Frères Wright

PHOTOS

"cliquez" sur les photos pour un elargissement

zoom [1]

zoom [1]

zoom [2]

Wilbur Wright et Mario Calderara à Rome en avril 1909

"Calderara en vol" (sur avion Wright, carte postale du 1909)

Brevet italien de pilote numero un (Musée Caproni, Trento)

En 1908, les autorités italiennes avaient décidé d'acquérir un avion étranger pour encourager les activités d'aviation en Italie, qui étaient presque inexistantes. Wilbur Wright accepta de vendre son appareil en Italie et de former deux pilotes (en France il avait formé deux pilotes, Tissandier et de Lambert). Les vols démonstratifs et d'instruction furent effectués en avril 1909 à Centocelle, dans les environs de Rome. Calderara fut son premier élève.

En juillet 1909 il y avait eu un premier rallye d'aviation à Reims; une deuxième compétition était prévue à Brescia (dans le nord de l'Italie) pour le mois de septembre. Les compétitions eurent lieu entre le 8 et le 20 septembre, avec la participation des pilotes Curtiss, Rougier, Leblanc, Anzani et Cobianchi. Calderara fut le principal protagoniste de ces épreuves, et réussit à remporter 5 des 8 prix en adjudication. Ce triomphe avait été obtenu avec un appareil reconstruit en hâte, utilisant du matériel de deuxième qualité. Le roi Victor Emanuel avait assisté à toutes les compétitions et félicita chaleureusement Calderara pour ses exploits.

...bientôt: Le Biplan Ariel Wright...
(avec moteur Antoinette) au rally de Brescia!
...et Calderara en France avec Farman, Voisin Blériot

En 1910, Calderara prépara un projet d'hydravion de grandes dimensions et le soumit au Ministère de la Marine en demandant l'autorisation à le faire construire auprès d'un arsenal de la Marine. Il fut autorisé et se transféra à La Spezia pour surveiller les travaux. Le Ministère avait approuvé la construction de l'appareil, mais il ne passa les commandes pour le moteur qu'en 1911.

Les Hydravions

PHOTOS

"cliquez" sur les photos pour un elargissement

zoom [3]

zoom [3]

zoom [3]

L'hydravion Calderara dans le golfe de La Spezia

L'hydravion Calderara en vol

Projet d'hydravion


...bientôt: Détails sur l'hydravion Calderara...
"l'avenir naval de l'aviation"


Souvenirs de Mario Calderara

PHOTOS

"cliquez" sur les photos pour un elargissement

zoom [4]

zoom non disponibile

Un portrait de M.C. au Smithsonian National Air & Space Museum (Washington DC)

Une rue dédiée a M.C. à Fiumicino (Rome)

Pour d'autres informations sur Mario Calderara, lisez les autres pages de ce site (en Anglais et Italien) et sur le livre recemment publié en Italie, intitulé "Mario Calderara, Aviatore e Inventore" (éditeur Lo Gisma), écrit par le fils de Mario Calderara en collaboration avec le Général de l'Aéronautique Attilio Marchetti. Pour être informé des prochaines mises à jour de cette page ("bientôt"!) ecrivez à webmaster@calderara.com

visiteurs (du 08/2001) - dernière modification: 23/09/02 - FastCounter by bCentral


©1999-2002 - Calderara/Marchetti/LoGisma Editore - POUR TOUTE INFORMATION / COMENTAIRE ECRIVEZ A : webmaster @ calderara.com